BILAN PSYCHOLOGIQUE

Le bilan psychologique pour enfants, adolescents ou adultes peut être demandé ou indiqué dans diverses situations, comme :

  • Une suspicion de troubles des apprentissages ou de précocité qui pourrait expliquer certaines difficultés.
  • Une démarche personnelle dans le but de répondre aux questions que vous vous posez sur votre fonctionnement intellectuel, affectif, comportemental (ou celui de votre enfant).

Le bilan psychologique éclaire plus précisément les difficultés, troubles et les ressources du fonctionnement de la personne afin de vous apporter l’aide la mieux adaptée.

Étapes d’un bilan

Un bilan psychologique implique différentes phases :

  1. Le premier entretien, d’environ une heure, vise à :
  • comprendre les motifs à l’origine de la demande,
  • recueillir des éléments sur l’histoire de vie, le développement de la personne, son environnement (scolaire, familial…) et les difficultés rencontrés.

En fonction, je vous ferai part de mes éléments de compréhension de votre situation, éventuellement de mes hypothèses diagnostiques. Puis, nous conviendrons ensemble des tests qui composeront le bilan psychologique.

2. La passation des tests

Le nombre de séance et leur durée dépendent des tests. Je vous propose :

  • Évaluations du fonctionnement cognitif et intellectuel

L’évaluation classique du Quotient Intellectuel (QI) se réalise classiquement avec les échelles de Wechsler (WPPSI, WISC V, WAIS IV).

Des tests cognitifs complémentaires (NEMI, figure de Rey…) peuvent être utilisés.

  • Évaluation de la personnalité et du fonctionnement affectivo-émotionnel-comportemental

Passation d’inventaires, de questionnaires, d’échelles évaluant l’anxiété, la dépression, l’estime de soi, les styles d’attachement, les troubles psycho traumatiques, ou encore, les dimensions de personnalité (NEO-PI-R, Questionnaire des Schémas Précoces Inadaptés).

Afin de considérer la personne dans sa globalité, l’évaluation de l’intelligence s’accompagne fréquemment d’une évaluation de la personnalité et du fonctionnement affectivo-émotionnel-comportemental. En effet,  de nombreux troubles peuvent influencer les résultats au test (anxiété, dépression, manque de confiance en soi…).

3. L’analyse et l’interprétation des tests qui demande l’expertise du psychologue

4. L’entretien de restitution avec la remise du compte-rendu écrit

Au-delà de la restitution des résultats aux tests qui se veut la plus claire et intelligible, cet entretien d’environ une heure permet au besoin :

  • de vous faire part de conseils psychologiques, psycho-éducatifs, psychopédagogiques,
  • de définir ensemble un projet de prise en charge,
  • de vous orienter vers d’autres professionnels (ex, orthophoniste, psychomotricien, structure de soins) ou dans vos démarches (auprès de l’école ou de la Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑